dimanche 6 septembre 2015

La cellule du saint ermite Daniel



C'est la cellule d'un moine. Elle a été sculptée dans la pierre pendant 11 ans par cet homme. Et voilà à quoi cela ressemble. Par un travail acharné un homme,a transformé un rocher en sa maison. Le vénérable et théophore Père Daniel l'Ermite de Voroneţ, Sf. Daniil sihastru de la Voroneţ en roumain, était un moine du 15e siècle et le père spirituel d'Etienne le Grand, le Voïvode de Moldavie. Sous sa direction, Etienne le Grand a défendu la Moldavie de l'invasion ottomane et a consacré son règne à Dieu. 
 Daniel a vécu seul pendant 14 ans dans cette cellule creusée dans un rocher dans une vallée boisée près de Putna, qui est maintenant utilisée comme chapelle selon les règles du mont Athos. Ses reliques sont logées au monastère Voroneţ, et il a été officiellement glorifié par le Synode de l'Eglise de la Roumanie en 1992. Il est s'est endormi dans le Seigneur en 1496, et son jour de fête est le 18 Décembre. 

Daniel est né dans une famille pauvre d'un village proche de Rădăuţi dans les premières années du 15ème siècle. Il a été baptisé avec le nom Dumitru mais a pris le nom de David quand il est entré au monastère de la cathédrale à Rădăuţi. Là, il a appris à suivre la vie monastique cénobitique, mais finalement, souhaitant mener une vie vraiment sainte, loin des tentations du monde, il s'est retiré à la skite Saint Laurent dans la communauté de Vicovul de Sus. Là, il a reçu le grand Schème avec le nom de Daniel (Daniil). C'est plus tard qu'il est allé vivre seul dans une petite cellule taillée dans un rocher de la vallée de Putna. Finalement, il est devenu le père spirituel du prince Etienne le Grand de Moldavie qu'il a conseillé de nombreuses années et qui a construit, à la demande pressante de Daniel, le monastère de Putna à proximité du site de sa cellule. Après la mort du métropolite Teoctist de Moldavie en 1478, il a quitté Putna et s'est fait une nouvelle cellule creusée dans une falaise près de la rivière Voroneţ. Il y a vécu dans une grande pauvreté et dans la prière incessante, gagnant une grande renommée en tant que moine d'une grande sagesse spirituelle, et il a continué à encourager le prince dans sa défense de la Moldavie contre l'agression turque. En 1488, Etienne le Grand fit édifier un autre monastère, Voroneţ, construit près de nouvelle cellule de Daniel. A sa mort, Daniel a été enterré dans ce monastère.  (Version française par Maxime le minime de la source)"