…………«Dieu dit: Faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance» (Genèse 1)—« Le verbe de Dieu est devenu homme, afin que tu apprennes de l’homme comment l’homme peut devenir Dieu » Clément d’Alexandrie (Protreptique, I,8,4)— « Le verbe de Dieu qui à cause de son surabondant amour, s’est fait cela même que nous sommes afin de faire de nous cela même qu’Il est » Irénée (Ad haer. ,V,Paef.P.G.,7 COL. 1120)— « Dieu s’est fait porteur de la chair, pour que l’homme puisse devenir porteur de l’Esprit », Athanase ( De inc. Verbi,8)— « Dieu le Verbe nous a donné les prémices de l’Esprit-Saint, afin que nous puissions devenir des dieux à l’image du Fils de Dieu » Athanase, (P.G., 26,997 A)— « Dieu a créé le monde pour y devenir homme et pour que l’homme devienne Dieu, par grâce, et participe ainsi aux conditions de l’existence divine », Maxime le confesseur ( De incarnatione)— « Il est devenu homme à cause de toi, en sorte que toi, par lui, tu deviennes Dieu » Grégoire le théologien (Discours,XL)

samedi 23 juillet 2022

QUAND L'ENNEMI ARRIVE… par Saint Porphyrios


Enregistrement audio avec Saint Porphyrios de Kavsokalyvia, parlant de la façon de vaincre l'Adversaire, les difficultés causées par l'esprit hostile. Il propose une manière simple, humble et délicate :


"Notre vie spirituelle est guidée par des méthodes spirituelles. Il existe de nombreuses méthodes spirituelles et chacune d'elles parvient à vaincre l'Adversaire, les difficultés causées par l'esprit hostile. L'une de ces méthodes consiste à "montrer du mépris". Je veux dire, tu vois que l'ennemi, l'adversaire arrive. Que devrais tu faire? Attendras-tu d'être assiégé ? Nous devons avoir une tactique. Tu vois que quelqu'un arrive, l'ennemi, l'adversaire. L'esprit hostile vient-il t'assiéger ? Voici ce que tu dois faire : Ouvre grand tes bras au Christ. Ne regarde pas, n'aie pas peur, ne te cajole pas, n'essaye pas de l'enlever de l'intérieur de toi, mais ouvre tes bras. C'est-à-dire que tandis que l'adversaire s'approche, tu ouvres tes bras, les levant vers le Christ. Comme un petit enfant qui voit une bête, un chien, un animal sauvage et vient rapidement : "Aaaah ! Papa !" et court dans les bras de son père, et il n'a pas peur quand l'animal s'approche... 
Il s'agit donc d'une méthode. " Saint Porphyrios

 

jeudi 28 avril 2022

Saint Jean de Cronstadt : Chuter et se relever « Si tu tombes, lève-toi et tu seras sauvé. »



Tu es pécheur, tu tombes continuellement, apprends aussi à te relever ; veille à acquérir cette sagesse. C'est à cela que consiste la sagesse : apprendre par cœur le psaume 50 : « Aie pitié de moi, ô Dieu, selon ta grande bonté », inspiré par l'Esprit Saint au saint roi et prophète David, et dis-le avec une foi et une confiance sincères, avec un cœur contrit et humble. Après ton repentir sincère, exprimé dans les paroles du roi David, le pardon de tes péchés resplendira immédiatement sur toi venant du Seigneur, et tes pouvoirs spirituels seront en paix. La chose la plus importante dans la vie est d'être zélé pour l'amour mutuel, et de ne juger personne. Chacun répondra par lui-même à Dieu, et tu dois te tourner vers toi-même. Méfie-toi de la méchanceté. » « Toutes les peines, maladies, tourments, privations, sont autorisées par Dieu afin de chasser l'incitation au péché et d'implanter la véritable vertu dans le cœur, afin que nous puissions apprendre par l'expérience le mensonge, l'insolence, la tyrannie et les délais du péché, et que nous puissions être inspirés de dégoût pour cela ; afin aussi que nous puissions apprendre par expérience la vérité de la douceur, de la sagesse, pour gouverner doucement le cœur des hommes et les propriétés vivifiantes de la vertu. Par conséquent, je supporterai courageusement toutes les afflictions, avec gratitude envers le Seigneur, le Médecin de nos âmes, notre Sauveur Très-Aimant. » 

 Version française Claude Lopez-Ginisty d'après ROCA AUSTRALIA

vendredi 16 octobre 2020

LES BIENFAITS SPIRITUELS DU TRAVAIL MANUEL par St PAÏSSIOS



" — Géronda, n'est-il pas préférable d'accomplir un travail plus lentement que se doit et de pouvoir ainsi garder son calme? 
— Oui, car quiconque travaille avec calme, garde sa sérénité et sanctifie sa journée. Malheureusement. nous n'avons pas encore compris qu'effectuer vite-vite-vite un travail nous conduit à la nervosité. Et le travail effectué dans la nervosité n'est pas sanctifié. Notre but n'est pas de beaucoup entreprendre et de nous remplir d'anxiété car cet état est démoniaque. Le travail manuel accompli avec calme et prière est sanctifié et il sanctifie ceux qui utilisent ensuite les objets ainsi fabriqués. Et alors cela a du sens que les laïcs demandent aux moines ces objets en bénédiction. Au contraire, le travail manuel accompli avec précipitation et nervosité transmet aux autres cet état démoniaque. Le travail précipité et accompagné d'anxiété est une caractéristique des hommes du monde. Les moines qui s'adonnent à leur travail manuel dans l'agitation transmettent aux hommes, par les objets ainsi fabriqués, non pas une bénédiction, mais l'agitation. Combien l'état spirituel de l'homme a-t-il une influence sur son travail manuel, même sur de simples planches de bois! C'est terrible! Le résultat dépend de l'état spirituel de celui qui travaille. Si le moine s'énerve ou se met en colère, s'il insulte autrui, ce qu'il fabrique sera dépourvu de bénédiction. En revanche. s'il psalmodie ou récite la Prière de Jésus, son travail manuel en sera sanctilié. Le premier état est démoniaque. le second est divin."

samedi 19 septembre 2020

DEVENIR MOINE EN ROUMANIE extrait de l'office

Le moine est un cadeau au monde entier. Même si dès le début il fuit et se libère de tout ce que signifie la loi humaine, de tout ce qui constitue des nécessités passagères, il reste néanmoins  un homme issu du monde, et devient  un homme du Christ, qui prie sans cesse pour le monde dont il a été extrait.

Voici le début de la vie du moine, plus précisément l'office de la tonsure dans le monachisme, à travers lequel il donne toute sa vie, librement, humblement et pleine d'amour, au Christ.

Seigneur, notre Dieu, reçois tes serviteurs, qui ont abandonné les convoitises du monde et se sont offerts à toi en sacrifice béni !