…………«Dieu dit: Faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance» (Genèse 1)—« Le verbe de Dieu est devenu homme, afin que tu apprennes de l’homme comment l’homme peut devenir Dieu » Clément d’Alexandrie (Protreptique, I,8,4)— « Le verbe de Dieu qui à cause de son surabondant amour, s’est fait cela même que nous sommes afin de faire de nous cela même qu’Il est » Irénée (Ad haer. ,V,Paef.P.G.,7 COL. 1120)— « Dieu s’est fait porteur de la chair, pour que l’homme puisse devenir porteur de l’Esprit », Athanase ( De inc. Verbi,8)— « Dieu le Verbe nous a donné les prémices de l’Esprit-Saint, afin que nous puissions devenir des dieux à l’image du Fils de Dieu » Athanase, (P.G., 26,997 A)— « Dieu a créé le monde pour y devenir homme et pour que l’homme devienne Dieu, par grâce, et participe ainsi aux conditions de l’existence divine », Maxime le confesseur ( De incarnatione)— « Il est devenu homme à cause de toi, en sorte que toi, par lui, tu deviennes Dieu » Grégoire le théologien (Discours,XL)

samedi 9 mars 2019

L'homme créé à l'image et la ressemblance de Dieu


"Ceux qui gardent les portes du Royaume des Cieux, s'ils ne voient pas chez un chrétien la ressemblance au Christ, en tant que fils de son père… ils ne lui ouvriront  ni ne lui permettront d'entrer en aucun cas."
Saint Syméon le nouveau théologien


mardi 5 mars 2019

Voilà ce qu'est la Liturgie dominicale !


Le dimanche est le jour de la Résurrection de notre Seigneur Jésus Christ, le jour où les apôtres et les chrétiens fidèles se rassemblent pour rencontrer le Ressuscité, pour Le louer par leurs chants (Prières), pour L'écouter (Evangile), pour Le recevoir comme nourriture de vie éternelle (Communion) et pour partager les uns aux autres leur foi par la joie de la communion et de la rencontre (Agape). 
Voilà ce qu'est la Liturgie dominicale ! 
Elle est une vocation (appel) de tous les chrétiens, non pas une simple option. Durant les premiers siècles, celui qui ne voulait plus y participer et s'abstenait volontairement trois dimanches d'affilée, s'il était un clerc, il était déposé (interdit de célébrer), s'il était laïc, excommunié (interdit de communier, c'est-à-dire plus considéré un chrétien membre du Corps du Christ qu'est l'Église). 
Bien que ce canon 80 du 6e Concile Oecuménique ne soit plus observé actuellement, il convient que les fidèles/croyants soient attentifs à la foi de l'Église primitive.