jeudi 5 janvier 2012

Le clergé et le tabac... par St Parthenios

St Parthenios de Chios
Nicodème de la Sainte Montagne appelait les cigarettes «herbe immonde puante», et Saint Parthenios conseillait aux pèlerins de ne pas fumer. Étant donné qu’il nuit au corps, qui est «le temple de Dieu», il appelait les cigarettes, et le tabac en général, "l'encens du diable." Le Saint tentait de convaincre les gens que le tabagisme n'est pas seulement ruineux et nocif pour l'organisme, mais que fumer est également un comportement peu convenable pour les fidèles. Cette pratique est particulièrement inconvenante voire honteuse pour un prêtre. Lorsque Saint Parthenios rencontrait un prêtre qui avait fumé et essayait de le cacher, il disait: «Je sais avec quel genre d'encens vous encensez ! Il est préférable de sentir soit seulement l'odeur de l'encens soit seulement l'odeur des cigarettes, parce que l'encens et les cigarettes ensemble ne font pas une odeur bien agréable! "Ce que le Saint voulait dire c’est que fumer ne convient pas au clergé et que si un membre du clergé fume, il aurait mieux valu pour lui rester laïc. Tout le monde reconnaît maintenant les conséquences néfastes du tabagisme. Que ce conseil du Saint aide tous ceux qui font preuve de bonne volonté. (Version française de Maxime le minime Extrait de la "Vigne véritable" n ° 38, épuisé. source)