lundi 15 octobre 2012

A quoi cela me sert-il, si je consomme aujourd'hui de l'huile d'olive, ou non?

"Nous avons vu comment le Christ est allé jusqu’à dire à ces vierges qu'Il n'avait rien à faire avec elles [Mat.25 ;12] Il les a rejetées hors de la salle de mariage, même si elles avaient toutes les vertus, parce que ce qu'elles n'avaient pas c’est l'amour. Parce qu'Il voulait leur dire : « Vous pouvez avoir extérieurement des vertus, vous pouvez avoir conservé votre virginité, vous pouvez avoir fait mille choses, mais vous n'avez pas atteint l'essence de ce qui est le plus important. »Si vous ne pouvez y parvenir, alors à quoi vous sert le reste? A quoi cela me sert-il, si je consomme aujourd'hui de l'huile d'olive, ou non? je [peux jeûner] et ne pas manger d'huile d'olive – par exemple – mais dévorer mon frère du matin au soir .... Ils disaient sur la Sainte Montagne « ne demandez pas si je mange du poisson ; tant que l'on ne mange pas le pêcheur, on peut manger du poisson » ou, « aussi longtemps que vous ne mangez pas celui qui apporte l’huile, vous pouvez prendre une goutte d'huile d'olive pour manger »... "Dévorer" quelqu'un avec une langue acérée est bien pire que de consommer une cuillère à soupe d'huile d'olive. Et pourtant, nous nous concentrons sur des choses comme ça : nous consommons de l’huile – nous ne consommons pas d’huile; nous mangeons du poisson – nous ne mangeons pas de poisson ..." (8ème extrait d'une conférence donnée par Mgr Athanase de Limassol  sur La maladie du pharisaïsme - version française de Maxime le minime  source)
à suivre...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire