…………«Dieu dit: Faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance» (Genèse 1)—« Le verbe de Dieu est devenu homme, afin que tu apprennes de l’homme comment l’homme peut devenir Dieu » Clément d’Alexandrie (Protreptique, I,8,4)— « Le verbe de Dieu qui à cause de son surabondant amour, s’est fait cela même que nous sommes afin de faire de nous cela même qu’Il est » Irénée (Ad haer. ,V,Paef.P.G.,7 COL. 1120)— « Dieu s’est fait porteur de la chair, pour que l’homme puisse devenir porteur de l’Esprit », Athanase ( De inc. Verbi,8)— « Dieu le Verbe nous a donné les prémices de l’Esprit-Saint, afin que nous puissions devenir des dieux à l’image du Fils de Dieu » Athanase, (P.G., 26,997 A)— « Dieu a créé le monde pour y devenir homme et pour que l’homme devienne Dieu, par grâce, et participe ainsi aux conditions de l’existence divine », Maxime le confesseur ( De incarnatione)— « Il est devenu homme à cause de toi, en sorte que toi, par lui, tu deviennes Dieu » Grégoire le théologien (Discours,XL)

samedi 23 juillet 2022

QUAND L'ENNEMI ARRIVE… par Saint Porphyrios


Enregistrement audio avec Saint Porphyrios de Kavsokalyvia, parlant de la façon de vaincre l'Adversaire, les difficultés causées par l'esprit hostile. Il propose une manière simple, humble et délicate :


"Notre vie spirituelle est guidée par des méthodes spirituelles. Il existe de nombreuses méthodes spirituelles et chacune d'elles parvient à vaincre l'Adversaire, les difficultés causées par l'esprit hostile. L'une de ces méthodes consiste à "montrer du mépris". Je veux dire, tu vois que l'ennemi, l'adversaire arrive. Que devrais tu faire? Attendras-tu d'être assiégé ? Nous devons avoir une tactique. Tu vois que quelqu'un arrive, l'ennemi, l'adversaire. L'esprit hostile vient-il t'assiéger ? Voici ce que tu dois faire : Ouvre grand tes bras au Christ. Ne regarde pas, n'aie pas peur, ne te cajole pas, n'essaye pas de l'enlever de l'intérieur de toi, mais ouvre tes bras. C'est-à-dire que tandis que l'adversaire s'approche, tu ouvres tes bras, les levant vers le Christ. Comme un petit enfant qui voit une bête, un chien, un animal sauvage et vient rapidement : "Aaaah ! Papa !" et court dans les bras de son père, et il n'a pas peur quand l'animal s'approche... 
Il s'agit donc d'une méthode. " Saint Porphyrios